Chicago La météo fait nettement rebondir les cours agricoles

AFP

Les cours du maïs, du soja et, plus encore, du blé, ont fortement monté mardi à Chicago sur fond d'inquiétudes météorologiques aux Etats-Unis et en Amérique du Sud, le faible niveau des échanges ayant pu accentuer ces fluctuations.

BléLe boisseau de blé pour mars valait 4,0950 dollars le 27 décembre sur le marché de Chicago, contre 3,9350 dollars avant la fermeture de Noël. (© Terre-net Média) 

« En Argentine, la météo pose de nouveau problème pour le soja tandis qu'aux États-Unis, on prévoit un temps froid et sec dans les régions productrices de blé d'hiver », a énuméré Mike Zuzolo, de Global Commodity Analytics & Consulting. Il évoquait aussi les effets positifs de deux rapports du département de l'agriculture (USDA) sur le bétail et les élevages de porc aux Etats-Unis, publiés vendredi, qui faisaient état d'une expansion du secteur et donc de bonnes perspectives de demande pour le maïs.

« À cause du faible volume d'échanges »

Pour ce qui est de la météo, les cours du soja à Chicago semblaient plus précisément profiter du fait que des précipitations très attendues étaient tombées à côté de certaines grandes régions productrices en Argentine. « On peut douter que le rebond des cours agricoles soit vraiment dû au temps », ont minimisé dans une note les experts de la maison de courtage Allendale. Ils estimaient que la pluie n'avait raté que 10 % des cultures argentines, ce qui semblait bien excessif pour s'inquiéter de la production et donc espérer un effet positif durable sur les prix. Qualifiant certes d'«inattendu» l'essor des cours, les experts d'Allendale le présentait avant tout comme « le genre de chose qui se produit pendant les fêtes à cause du faible volume d'échanges ».

Les marchés sont restés fermés lundi pour le lendemain de Noël et beaucoup d'investisseurs s'abstiennent de revenir avant la nouvelle année.

• Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en mars, le contrat le plus actif, a vu son cours terminer à 3,5500 dollars, contre 3,4575 dollars en fin de séance précédente.

• Le boisseau de blé pour mars, lui aussi le plus actif, valait 4,0950 dollars, contre 3,9350 dollars auparavant.

• Le boisseau de soja pour mars, là encore le plus échangé, coûtait 10,2425 dollars, contre 9,9750 dollars précédemment.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur : Observatoire des marchés de Terre-net.fr

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous