Chicago Le beau temps pèse sur les cours

Afp

Chicago, 22 juil 2015 (AFP) - Les cours du soja, du maïs et du blé sont restés pratiquement stables mercredi, de bonnes nouvelles sur les ventes d'oléagineux ne suffisant pas à contrer l'impact baissier du beau temps et du dollar fort.

« Avec les prévisions météo qui restent stables, il se pourrait que le marché soit calé pour l'été », estimaient les analystes d'Allendale. Par ailleurs, toute tentative de rebond était contrée par la reprise du dollar mercredi, ainsi que le mouvement général d'affaiblissement des matières premières, touchant également l'or et le pétrole, entre autres, a noté Jason Britt, chez Central State Commodities.

Pour le soja, « les ventes physiques semblent se renforcer » et de bonnes ventes ont été annoncées en matinée, « mais d'un autre côté le beau temps pèse sur les cours », a commenté Jason Britt.

Jack Scoville, chez Price Futures Group, notait de son côté que les ventes de soja à l'export restent inférieures à la moyenne, alors qu'habituellement le rythme des ventes à cette période de l'année, avant la récolte, donne le ton pour l'ensemble de l'année. « Les prix restent globalement faibles car l'état des cultures commence à s'améliorer et le dollar fort préserve l'essentiel de la demande pour la production sud-américaine », ajoutait Jack Scoville.

Le maïs, bénéficiant d'un temps particulièrement adapté en phase de pollinisation et de formation des grains sur les épis, évoluait également en tandem avec le soja. Jack Scoville estimait que les rendements seraient très bons, sans toutefois atteindre un niveau record. « Il n'y a pas de raison fondamentale pour que les prix montent, à l'exception d'éventuels rebonds techniques », selon lui.

Enfin le blé, qui a plus nettement reculé que le soja et le maïs ces derniers jours, a provisoirement bénéficié en séance d'une chasse aux bonnes affaires avant de fléchir encore. Les prix du blé souffrent eux aussi du beau temps, favorable aux moissons, tandis que les ventes physiques restent faibles, comme c'est l'habitude à cette période de l'année.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en décembre, le contrat le plus actif, a fini la séance de mercredi à 4,1350 dollars, contre 4,1750 mardi. Le boisseau de blé pour septembre, là encore le plus actif, s'échangeait à 5,1675 dollars contre 5,2475 dollars la veille. Le boisseau de soja pour novembre, lui aussi le plus échangé, coûtait 9,9550 dollars, contre 10,0475 dollars mardi soir.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur :

Observatoire des marchés de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous