Euronext Le blé à l'équilibre, grâce à des chiffres américains

AFP

Les prix du blé étaient à l'équilibre jeudi après-midi, bénéficiant de bons chiffres américains et de la hausse du dollar face à l'euro, qui redonnait un brin de compétitivité aux marchandises européennes.

Le dollar s'est raffermi après les déclarations de la réserve fédérale américaine concernant un relèvement probable des taux d'intérêt, favorisant la baisse de l'euro causée par la situation économique de l'Italie. Ce contexte monétaire était complété par des chiffres de ventes hebdomadaires à l'exportation des blés américains au-dessus des attentes (476 000 tonnes contre 400 000 tonnes attendues), soulignait Damien Vercambre, analyste au cabinet Inter-Courtage.

Peu avant 15h00 (13h00 GMT) sur Euronext, la tonne de blé regagnait 25 centimes d'euro sur l'échéance de décembre, à 202,25 euros, et était inchangée sur celle de mars, à 205 euros, pour quelque 14 000 lots échangés. Le maïs, lui, pâtissait de chiffres d'exportations américaines très en-deçà des attentes, selon Damien Vercambre, qui faisait état de 400 000 tonnes contre 1,4 million de tonnes attendu.

En conséquence, la tonne de maïs reculait d'un euro sur Euronext pour l'échéance de novembre, à 169,50 euros, et de 75 centimes sur celle de janvier, à 172,75 euros, pour environ 1 000 lots échangés. Damien Vercambre relevait par ailleurs de chiffres de l'agence pour l'énergie américaine de nature à peser sur les cours du maïs, en raison de stocks « énormes » de pétrole et « record » d'éthanol, un débouché très important pour le maïs.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous