Euronext Le blé, à l'équilibre, teste une zone de résistance

AFP

Les prix du blé étaient à l'équilibre, lundi à la mi-journée, testant une zone de résistance et étant pénalisés par l'euro.

Évoluant au-dessus des 200 euros, le blé testait une zone de résistance à 202,50 euros, mais était affecté par un euro à la hausse.

La monnaie unique gagnait du terrain face au dollar, alors que les tensions commerciales sino-américaines et la réunion de la Fed cette semaine focalisent l'attention des investisseurs.

À la mi-journée, la monnaie unique européenne valait 1,1777 dollar, contre 1,1749 dollar vendredi vers 21H00 GMT et 1,1777 jeudi soir.

Le marché était d'une manière générale, dans l'attente d'informations du ministère américain de l'Agriculture, en fin de semaine.

L'analyste Ikar a révisé à la baisse son estimation de production de blé pour la Russie à 69,2 millions de tonnes, contre 69,6 estimés précédemment. Cela laisse envisager un disponible exportable par la Russie entre 30 et 33 millions de tonnes, contre 42 millions l'an passé, soulignait le cabinet Agritel.

Sur Euronext, la tonne de blé, peu avant 12H30 (10H30 GMT), était inchangée sur l'échéance de décembre à 201,75 euros et reculait de 25 centimes d'euro sur le contrat de mars à 204 euros, pour près de 2 700 lots échangés, un niveau de transactions extrêmement faible.

Le maïs, lui, pâtissait toujours, notamment, des écarts de prix entre les marchandises abondantes en provenance d'Ukraine.

La tonne de maïs reculait d'un euro sur l'échéance de novembre à 176 euros, et de 75 centimes d'euro sur celle de janvier à 179 euros, pour une centaine de lots échangés.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous