Euronext Le blé à la baisse sur le marché européen

AFP

Les prix du blé restaient orientés à la baisse jeudi en milieu de journée sur le marché européen, malgré la stabilisation de l'euro face au dollar.

Le Bangladesh a acheté 50 000 tonnes de blé, et le marché suivait jeudi un appel d'offres des Philippines pour l'achat de 220 000 tonnes de blé fourrager. En matière de maïs, Celeres maintient sa prévision de production au Brésil, à 97,9 millions de tonnes, note Intercourtage. Malgré l'achat de 65 000 tonnes de maïs par Taiwan, et les nouvelles précipitations attendues cette semaine dans la Corn Belt américaine qui favorisent les champs, les cours du maïs ont évolué à la baisse sur le marché américain dans le sillage du soja et restent stables sur le marché européen.

Peu avant 14h30 (12h30 GMT) sur Euronext, la tonne de blé perdait 75 centimes d'euro sur l'échéance de mai, à 184,25 euros, et 50 centimes d'euros sur l'échéance de septembre, à 173,75 euros, pour un volume d'affaires de 14 160 lots. À la même heure, la tonne de maïs restait stable à 165,50 euros sur l'échéance de juin, et perdait cinquante centimes d'euros sur le contrat août, à 170,25 euros, pour 889 lots échangés. En France, les industries de fertilisation ont indiqué que la tendance restait « incertaine » sur les livraisons d'engrais minéraux, dans l'attente des semis de maïs qui pourraient « soutenir les livraisons d'engrais en fin de campagne ». À fin février, les livraisons d'engrais ont baissé de 10 % en France, l'azote et le phosphore perdant 14 % alors que le potassium progressait de 4 %.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous