Chicago Le blé américain sous pression de la récolte russe

AFP

Les cours du blé américain coté à Chicago se sont de nouveau repliés mardi à Chicago, subissant de plein fouet la concurrence du blé russe. Les prix du maïs ont aussi reculé tandis que ceux du soja ont un peu augmenté.

« Les agriculteurs américains vont bientôt devoir décider s'ils plantent ou non du maïs avant l'hiver », remarque Bill Nelson de Daone Advisory Services. « Il semblerait que les investisseurs les encouragent à ne pas le faire en masse », ajoute-t-il.

Après un pic début juillet dans le sillage du prix du blé de printemps coté à Minneapolis, le prix du blé d'hiver échangé à Chicago ne cesse de reculer face à l'abondance des récoltes sur le marché mondial. La Russie en particulier, qui dispute aux Etats-Unis la place de premier exportateur mondial, inquiète. Le ministère américain de l'agriculture, l'USDA, « prévoyait dans son dernier rapport une récolte russe à 77,5 millions de tonnes, on parle désormais de 81 millions de tonnes », souligne Michael Zuzolo de Global Commodity Analytics and Consulting.

Les acteurs du marché surveillaient par ailleurs mardi les premières observations de tournées d'inspection menées par une société privée sur le terrain. Celles relevées lors de la première journée « suggèrent une récolte de maïs plus importante que prévu par l'USDA et une récolte de soja plus petite que prévu », indiquent les analystes d'Allendale.

Les estimations apportées par le rapport hebdomadaire de l'USDA sur la qualité des cultures, diffusé lundi après la clôture, n'a pas apporté de surprises. 62 % de la récolte de maïs était considérée au 20 août comme bonne à excellente, comme la semaine précédente, et 60 % de la récolte de soja était classée bonne à excellente contre 61 % auparavant.

Les pluies abondantes tombées récemment dans plusieurs zones du centre des Etats-Unis écartaient un peu plus les risques de sécheresse.

Le boisseau de maïs pour livraison en décembre, le contrat le plus actif, a terminé à 3,6000 dollars contre 3,6300 dollars lundi. Le boisseau de blé pour décembre, contrat le plus échangé, a clôturé à 4,2900 dollars contre 4,3700 dollars la veille. Le boisseau de soja pour novembre, là encore le plus actif, a fini à 9,3750 dollars contre 9,3625 dollars.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur :

Observatoire des marchés de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net
Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous