Chicago Le blé chute dans le sillage d'un rapport sur les semis

AFP

Le cours du blé, après avoir nettement avancé ces dernières semaines, a reculé mardi à Chicago au lendemain de la publication d'un rapport américain sur l'avancée des semis, le maïs baissant également tandis que le soja a progressé.

Des « ventes techniques » ont affecté le cours du blé, ont signalé mardi les analystes de CHS Hedging, après que le cours a bondi de près de 30 % en cinq semaines. Cette hausse avait été alimentée par d'intenses précipitations sur les zones de production aux Etats-Unis, empêchant les agriculteurs de travailler comme à leur habitude. Mais après avoir atteint lundi un plus haut depuis près d'un an, le cours du blé a perdu quelques forces mardi. La raison de ce recul provient notamment de la publication de statistiques hebdomadaires du ministère américain de l'agriculture (USDA) sur l'avancée des cultures. Le blé d'hiver jugé « bon » à « excellent » a été évalué à 64 %, contre une estimation de 63 % des analystes.

Le maïs a, pour sa part, reculé, tandis que les statistiques publiées par l'USDA ont été toutes conformes aux estimations des analystes. Les semis ont été effectués à 92 %, contre 100 % pour la moyenne de 2014 à 2018, et 59 % des cultures ont été jugées « bonnes » à « excellentes ». Les investisseurs s'interrogent désormais sur la quantité de maïs qui sera perdue en raison des précipitations historiques qui ont touché les États-Unis et ont entaché la saison des semis. Le soja a, pour sa part, évolué à l'équilibre durant une bonne partie de la séance avant de finalement terminer en petite hausse. Les semis étaient au 16 juin effectués à 77 %, soit un peu moins que ne l'anticipaient les analystes, avec 79 %. Ce retard vient des précipitations récentes. « On sait qu'il y a encore beaucoup de pluie à l'agenda », a ajouté Steve Georgy, de la maison de courtage Allendale, citant les régions du Misouri, du centre de l'Illinois et de l'Indiana.

Le boisseau de maïs pour livraison en juillet, contrat le plus actif actuellement, a fini à 4,4975 dollars, contre 4,5475 dollars lundi à la clôture. Le boisseau de blé (environ 25 kg) pour juillet, également le plus échangé, a clôturé à 5,3150 dollars, contre 5,3950 dollars la veille. Le boisseau de soja pour livraison en juillet, le plus actif, a terminé à 9,1350 dollars, contre 9,1275 dollars lundi.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous