; Chute des prix à Chicago

Chicago Le blé décroche de près de 4 %

Terre-net Média

La chute des marchés financiers et les craintes liées à l’économie mondiale plongent Chicago dans le rouge.

Les cotations américaines ont rapidement décroché mercredi soir à Chicago, emportées par un vent de panique sur les marchés financiers et le renforcement du dollar à l’international. L’inflation rapide aux US et la crainte d’une accélération du relèvement des taux d’intérêts pèsent en effet lourdement sur l’ensemble des marchés action et à terme. Le pétrole a d’ailleurs lui-aussi enregistré des pertes importantes ce mercredi, pénalisant ainsi l’ensemble du secteur des biocarburants.

Autre facteur de pression, contrairement aux US et à l’Europe de l’Ouest, la Russie profite de conditions climatiques idéales et d’une hausse notable de ses surfaces de printemps. Dans ce contexte, l’analyste SovEcon annonce une récolte du pays record cette année (88,6 Mt) et un programme d’exports à nouveau lourd sur la prochaine campagne.

À noter toutefois, les stocks d’éthanol américain ont de nouveau reculé brutalement la semaine passée, à 23,79 Mb, au plus bas depuis la mi-janvier.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous

Terre-net Média