Euronext Le blé en hausse à la suite de Chicago

AFP

Les prix du blé étaient en progression, jeudi à la mi-journée, suivant la bourse de Chicago, dopée par des prévisions de récoltes en baisse dans l'hémisphère nord.

Après la France, la récolte russe a été revue à la baisse par plusieurs spécialistes du secteur, ces derniers jours, et les espoirs de bonne récolte sont également en berne en Allemagne. Si la fédération des coopératives allemandes BRV vient de remonter son estimation de production à 22,46 millions de tonnes contre 22,21 Mt attendues le mois dernier, « il s'agirait néanmoins de la deuxième plus faible production allemande de la décennie après les 20 Mt de 2018 », a souligné le cabinet Agritel dans une note. Il table pour sa part sur une production de 21,6 Mt de blé tendre en Allemagne pour 2020.

Dans l'hémisphère sud, les perspectives sont également mauvaises du côté de l'Argentine, selon des projections météo américaines. Les cultures de blé argentines pourraient être exposées à des températures plus froides que d'ordinaire entre septembre et décembre, période critique pour le développement des épis.

Vers 12h45 (10h45 GMT) sur Euronext, la tonne de blé tendre progressait de 1,50 euro sur l'échéance de septembre à 188,75 euros, et de 1,25 euro sur l'échéance de décembre à 189,75 euros, pour près de 20 000 lots échangés. La tonne de maïs, elle, était inchangée sur l'échéance d'août à 175 euros et progressait de 25 centimes sur l'échéance de novembre à 164,75 euros, pour plus de 500 lots échangés.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous