Chicago Le blé en hausse, situation préoccupante pour le blé de printemps

AFP

Les cours du blé ont enregistré une hausse sensible mercredi sur la foi d'informations relatives à la situation préoccupante des cultures de blé de printemps, malmenées par la chaleur qui accable le nord-ouest des États-Unis depuis plusieurs semaines.

L'agence pour la qualité du blé (Wheat Quality Council) a entamé mardi une tournée pour inspecter les cultures et juger de leur état. De passage dans le Dakota du Nord, les émissaires de l'agence ont estimé que les rendements, dans cet État, devraient être inférieurs de quasiment un tiers à la moyenne des cinq dernières années.

« Ce qu'ils ont trouvé est aussi mauvais, voire pire, que ce qu'ils attendaient », a expliqué Michael Zuzolo, président du cabinet Global Commodity Analytics and Consulting. Certaines parcelles vont être directement destinées à produire du foin par les agriculteurs qui renoncent ainsi à en tirer du blé, a détaillé l'analyste.

Certaines parties du Dakota du Nord ont connu une série de journées à plus de 38 degrés, alors que la température ne dépasse d'habitude que très rarement 30 °C au mois de juillet dans cet État.

Même si le contrat le plus suivi est celui du blé d'hiver (soft red winter, dont la récolte est quasiment terminée), coté à Chicago, et non celui du blé de printemps, les mauvaises nouvelles venues du Dakota du Nord ont largement impacté le marché, selon Michael Zuzolo.

Selon le spécialiste, le blé de printemps, qui se situe déjà à plus de 9 dollars le boisseau, pourrait dépasser bientôt 10 dollars, un niveau qu'il n'a plus connu depuis 2012.

Le maïs a, lui, connu une journée beaucoup plus tranquille, de même que le soja, les opérateurs anticipant la fin d'une vague de chaleur et une amélioration des conditions, favorable aux cultures dans la « Corn Belt », les États du centre-nord des États-Unis où est concentrée la production américaine du maïs.

Le boisseau de blé (environ 27 kg) pour livraison en septembre a gagné 2,11 % de 0,36 % à 6,8875 dollars contre 6,7450 dollars mardi.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en décembre a terminé en progression de 0,50 % à 5,49 dollars contre 5,4625 dollars à la précédente clôture.

Le boisseau de soja (environ 27 kg) pour livraison en novembre a conclu sur une petite hausse de 0,11 % à 13,61 dollars contre 13,5950 dollars lundi.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous