Euronext Le blé en légère baisse, à un haut niveau

AFP

Les prix du blé étaient en légère baisse mardi à la mi-journée sur le marché européen, après plusieurs jours de flambée, tandis que ceux du maïs, dans le vert, restaient contenus après de bonnes prévisions de production.

Selon le service d'agrométéorologie de la Commission européenne, les conditions climatiques de l'automne sont jusqu'à présent globalement favorables, à l'exception de la Roumanie, trop sèche, ainsi que la Bulgarie et des régions du sud-ouest et du nord-ouest français, trop humides.

En conséquence, rapporte le cabinet Inter-Courtage, « les semis d'hiver se passent plutôt bien et les perspectives de production des cultures d'été s'améliorent encore, avec le rendement du maïs grain, désormais à 7,79 tonnes par hectare (contre 7,76 en moyenne sur cinq ans) ».

Le rendement est aussi meilleur pour la betterave, « à 75,4 tonnes par hectare, contre 73,6 en moyenne », selon le cabinet Agritel.

Pour la Russie, Agritel estime la production de blé à « 80 millions de tonnes pour l'an prochain, en intégrant les surfaces estimées et un rendement moyen ».

Sur le marché américain, la Bourse de Chicago a vu lundi une nouvelle hausse des cours du blé, notamment du fait d'une estimation de blés d'hiver affichés « à seulement 46% comme bons à excellents, en deçà des attentes des opérateurs », note le même analyste.

En revanche, le maïs est resté stable, en raison notamment d'une baisse marquée des volumes inspectés aux États-Unis en vue de leur exportation lors de la semaine achevée le 21 octobre (- 48 %), selon les chiffres publiés par le ministère américain de l'Agriculture.

Sur la scène internationale, le Pakistan est aux achats pour 90 000 tonnes de blé et l'Argentine, dont la production de blé est attendue autour des 20 millions de tonnes, pourrait venir concurrencer les exportations françaises vers le Maghreb.

Les coûts de fret deviennent essentiels dans la compétitivité, note Agritel, qui précise que le Maroc « suspend sans surprises ses taxes à l'importation à compter du 1er novembre ».

Vers 11h15 (09h15 GMT) sur Euronext, le prix du blé tendre était en baisse de 75 centimes d'euro à 281,25 euros la tonne sur l'échéance de décembre et d'un euro à 275,50 euros la tonne sur celle de mars, pour quelque 2 200 lots échangés.

Le maïs était en hausse de 25 centimes à 247,50 euros sur l'échéance de novembre et stable à 242,50 euros la tonne sur celle de janvier, pour un volume de quelque 250 lots échangés.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous