Euronext Le blé en légère progression, soutenu par Chicago et l'euro

AFP

Les prix du blé évoluaient en légère progression, vendredi après-midi, soutenus par la parité euro-dollar et des prix en augmentation à Chicago.

Aux États-Unis, les surfaces de maïs pour la prochaine saison sont annoncées en forte hausse, à 38,07 millions d'hectares (36,23 millions l'année passée) et celles de blé en très légère baisse, à 18,23 millions d'hectares (18,31 Mha). Par ailleurs, l'euro se situait autour de 1,0840 dollar, un niveau toujours favorable à la compétitivité des marchandises européennes.

Selon le Coceral (association européenne de commerce des grains), la production européenne de maïs pourrait atteindre pour 2020 les 65 millions de tonnes contre 61 millions en 2019. La production de blé tendre s'afficherait en net repli à 137,9 millions de tonnes contre 145,7 en 2019, a indiqué le cabinet Agritel. La production d'orge est estimée à 60,8 millions de tonnes contre 62,2 millions de tonnes en 2019.

Peu après 16h00 (15h00 GMT) sur Euronext, la tonne de blé regagnait 50 centimes sur l'échéance rapprochée de mars à 196,50 euros et 50 centimes sur celle de mai à 193,75 euros, pour un peu plus de 52 000 lots échangés. La tonne de maïs, elle, progressait de 50 centimes sur mars à 169 euros et était inchangée sur juin à 171,75 euros, pour près de 1 800 lots échangés.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous