Euronext Le blé en ordre dispersé

AFP

Les prix du blé évoluaient en ordre dispersé, jeudi à la mi-journée, soutenus par des appels d'offres pour l'échéance rapprochée et sans grand élément de soutien pour les échéances plus lointaines.

Sur l'échéance rapprochée, les cours du blé étaient toujours soutenus, compte tenu des appels d'offres remportés ces dernières semaines par le blé français avec, soulignait le cabinet Agritel, « des disponibilités qui se font rares sur le marché physique ».

Dernier appel d'offres en date, l'Algérie a acheté officiellement 120 000 tonnes de blé dont une partie sera probablement française.

Vers 15h00 (13h00 GMT) sur Euronext, la tonne de blé regagnait 1,25 euro sur l'échéance rapprochée de mai à 189,75 euros et était en léger recul de 25 centimes d'euro sur celle de septembre, à 177,25 euros, pour un peu plus de 16 600 lots échangés. Ce niveau proche de l'équilibre peut s'expliquer par le soutien dû aux incertitudes climatiques. Les pluies des derniers jours « ont été largement insuffisantes pour lever toute crainte de déficit hydrique pour les prochaines semaines », notait ainsi Agritel.

La tonne de maïs, elle, était en légère progression, regagnant 50 centimes d'euro sur l'échéance de juin à 169,50 euros et 50 centimes également sur celle d'août à 174,75 euros, pour près de 350 lots échangés.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous