Euronext Le blé en retrait, pénalisé par la parité euro/dollar

AFP

Les prix du blé étaient en retrait, mardi à la mi-journée, affectés par la parité euro/dollar.

L'euro montait encore un peu mardi face au dollar, atteignant son plus haut niveau depuis trois mois et demi, alors que tous les regards sont tournés vers la Réserve fédérale américaine.

Vers 14H00 GMT (12H00 à Paris), la monnaie unique européenne valait 1,1784 dollar, contre 1,1748 dollar lundi vers 21H00 GMT, un niveau inédit depuis mi-juin. À la même heure sur Euronext, la tonne de blé reculait de 1,25 euro sur l'échéance de décembre à 201,75 euros et d'un euro sur celle de mars à 204,25 euros, pour moins de 10 000 lots échangés, un niveau de transaction très faible.

La tonne de maïs était également en recul, alors que les récoltes progressent en France, ce qui pourrait pousser les producteurs à « vendre très vite pour avoir un stock équilibré », selon Damien Vercambre, du cabinet Inter-Courtage. Il relativisait toutefois cette hypothèse, dans la mesure où les volumes de transactions étaient extrêmement modestes. La tonne de maïs reculait de 1,25 euro sur l'échéance de novembre à 175,25 euros et de 75 centimes d'euro sur celle de janvier à 178,25 euros, pour 200 lots échangés à peine, soit effectivement un niveau d'échanges bas, à ce stade de la journée.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous