Euronext Le blé en très légère hausse, soutenu par la parité euro/dollar

AFP

Les prix du blé s'affichaient en légère hausse, mercredi à la mi-journée, soutenus par la parité euro/dollar et malgré une nouvelle révision à la baisse des objectifs d'export de FranceAgriMer.

Peu avant 13h00 (12h00 GMT) sur Euronext, la tonne de blé progressait de 75 centimes d'euro sur mai à 164,75 euros et de 50 centimes sur septembre à 170,50 euros, le tout dans une activité très modeste de moins de 5 000 lots échangés. L'euro repartait en petite baisse face au dollar, le billet vert reprenant son souffle après avoir souffert la veille de données économiques américaines décevantes et d'un regain d'inquiétude politique aux États-Unis.

L'organisme public FranceAgriMer a révisé une nouvelle fois à la baisse les objectifs d'export des producteurs français vers les pays tiers (hors UE), qui passent cette fois de 9 millions de tonnes (Mt) à 8,5 Mt. Les techniciens de FranceAgriMer tirent ainsi les conséquences des appels d'offres remportés massivement par les céréaliers russes et ukrainiens notamment, qui occupent à eux seuls le terrain chez des importateurs majeurs comme l'Égypte. Le marché, qui surveille de près ces appels d'offres, avait déjà intégré ces éléments. La tonne de maïs, elle, progressait d'un euro sur juin à 165,75 euros et de 75 centimes d'euro sur août à 171,25 euros, pour près de 1000 lots échangés.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous