Chicago hebdo Le blé et le maïs avancent avant l'Usda

Afp

Les prix du blé et du maïs finissaient la semaine en légère hausse vendredi à Chicago, tandis que les cours du soja baissaient, dans un marché qui restait suspendu à la parution en cours de séance de chiffres sur l'offre et la demande mondiales.

Champ de bléLes cours du blé, en particulier, ont été dopés par la sécheresse persistante et des températures brûlantes dans les grosses régions productrices de la céréale au sud-ouest des Etats-Unis. (©Terre-net Média)

Ces statistiques devaient être publiées vers 16h00 Gmt dans un rapport mensuel (Wasde) du ministère américain de l'Agriculture, l'Usda. Jusque-là, « la semaine a été largement dominée par la météo », a remarqué Bill Nelson, de Doane Advisory Services. Les cours du blé, en particulier, ont été dopés par la sécheresse persistante et des températures brûlantes dans les grosses régions productrices de la céréale au sud-ouest des Etats-Unis (Kansas, Okhlahoma, Texas et Colorado). Il se sont hissés mardi à leurs plus hauts niveaux depuis février 2013. Ces conditions pénalisaient fortement le développement des cultures de blé d'hiver, déjà éprouvées par des mois très peu humides au début de l'année.

A l'inverse, les semis de blé de printemps prenaient du retard dans le Nord du pays, notamment dans le Nord Dakota, et au nord du Minnesota, en raison de fortes précipitations. « C'est exactement l'inverse de ce qu'il se passe dans le sud du pays », et la combinaison de ces deux phénomènes météorologiques laissent anticiper une révision en baisse des stocks américains de blé, toutes récoltes confondues, l'année prochaine. Les prix de la céréale perdaient cependant un peu de terrain en cours de séance vendredi, certains experts, à l'instar des analystes de la maison de courtage Allendale, misant sur une légère hausse des réserves de blé à l'issue de la campagne 2014/2015, par rapport à l'année précédente. En outre, des pluies - quoique parsemées - étaient prévues dans le sud des Etats-Unis au cours des prochaines semaines, ce qui pourrait étancher quelque peu la soif des terres productrices de blé dans ces régions.

Retard net des semis de maïs dans la Corn Belt

Les prix du maïs se sont eux aussi légèrement appréciés cette semaine, à la faveur d'inquiétudes sur les délais d'ensemencement dans la Corn Belt pour cause de pluie. Les semis n'avaient progressé que de 29 % la semaine dernière, « soit un retard net par rapport aux années passées », a relevé M. Nelson. D'autre part, l'anticipation d'un déclin de l'offre en maïs l'année prochaine soutenait les prix de la céréale. « A l'échelle mondiale, nous tablons sur un recul de la production de maïs pour la campagne 2014/2015, en raison notamment de baisses en Ukraine, au Canada, en Chine, au Brésil et en Argentine », ont ainsi souligné les experts de Morgan Stanley. Dans un contexte géopolitique toujours très tendu entre l'Ukraine et la Russie, deux exportateurs majeurs de céréales dans le monde, les cours du blé et du maïs ont accentué leur progression. « Les acheteurs préfèrent en effet payer une prime de risque pour s'assurer d'un approvisionnement régulier » en céréales, a expliqué M. Nelson.

Les cours des graines de soja ont en revanche pâti d'un afflux d'oléagineux, en provenance d'Amérique latine notamment, dans un contexte d'épuisement des réserves aux Etats-Unis. Par ailleurs, « les délais dans les semis de printemps observés pour le maïs notamment laissent anticiper un basculement de certains producteurs vers la culture du soja cette saison », a expliqué M. Nelson. En effet, le soja est traditionnellement planté un peu plus tard que le maïs.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en juillet, le plus vendu actuellement, évoluait vendredi en mi-séance à 5,1750 dollars contre 4,9950 dollars il y a une semaine. Le boisseau de blé pour la même échéance cotait à 7,2950 dollars contre 7,1600 dollars vendredi dernier. Le boisseau de soja également pour livraison en juillet s'échangeait à 14,6275 dollars contre 14,7075 dollars la semaine dernière.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur :

Observatoire des marchés de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous