; Le blé et le maïs subissent de lourdes pertes

Euronext Le blé et le maïs dévissent de 10 €/t

Terre-net Média

L’alourdissement de l’offre mer Noire et les améliorations climatiques aux USA et en Europe poussent à nouveau les prix dans le rouge.

Argent, euros, épi, bléPeu avant 13h30 ce jeudi, le blé Euronext à échéance décembre 2022 dévissait de 11,25 €/t (©AdobeStock) Les céréales subissaient un nouveau décrochage ce jeudi à la mi-séance sur Euronext. Le marché demeure principalement plombé par la reprise des exportations ukrainiennes depuis l’accord trouvé fin juillet. La récolte massive de blé russe cette année a également lourdement pesé sur les prix des céréales ces derniers jours, malgré la difficulté des exportateurs à conclure des affaires à l’international.

Les pluies qui continuent de balayer l’Ouest de la Corn Belt et des températures plus fraîches dans l’Hexagone viennent par ailleurs apaiser les craintes de production de maïs de part et d’autre de l’Atlantique. Le marché se prépare de surcroît à l’arrivée prochaine des récoltes française avec de premiers travaux de moissons qui pourraient démarrer précocement ces prochains jours.

Peu avant 13h30, le blé Euronext à échéance décembre 2022 dévissait de 11,25 €/t, à 306 €/t, tandis que le contrat mars 2023 baissait de 9,50 €/t, à 305 €/t. Le maïs Euronext à livraison novembre 2022 décrochait de 10,75 €/t, à 306,75 €/t, le terme mars 2023 s’enfonçait de 10,50 €/t, à 305 €/t.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous

Terre-net Média