Euronext Le blé et le maïs en hausse après la trêve commerciale USA-Chine

AFP

Les prix du blé et du maïs étaient en légère hausse lundi en début d'après-midi, saluant l'accord entre Trump et Xi Jinping durant le week-end pour geler les taxes réciproques entre les États-Unis et la Chine pendant 90 jours.

Le marché a salué la déclaration de trêve dans un conflit commercial qui menace l'économie mondiale, intervenue en conclusion d'un G20 conflictuel à Buenos Aires, soulignent les opérateurs. Le vice-ministre du commerce Wang Shouwen a précisé que Washington renonçait à porter comme prévu de 10 % à 25 % les droits de douanes sur 200 milliards de dollars d'importations chinoises - la moitié du total - à partir du 1er janvier. La Maison-Blanche a néanmoins fait savoir que cette décision n'était que suspendue, pour une durée de 90 jours, rappelle Intercourtage. Si les deux pays n'arrivent pas dans ce délai à s'entendre sur des « changements structurels » dans leurs relations commerciales, notamment à propos des transferts « forcés » de technologie et de propriété intellectuelle, « les droits de douane de 10 % seront portés à 25 % » a averti la présidence américaine. Washington indique aussi que Pékin s'engage à acheter une quantité « non encore définie, mais très substantielle, de produits américains pour réduire l'énorme déséquilibre commercial entre les deux pays ».

S'agissant du marché du blé, dominé sur le plan mondial par les ventes venant de Russie ou des pays dits de la mer Noire, pour que la hausse des cours soit durable, il faudra que « l'activité export confirme un basculement des origines mer Noire vers les blés européens ou nord-américains » prévient le cabinet Agritel. Or, lundi à Moscou, le ministère de l'agriculture a revu à la hausse ses estimations d'exportations agricoles pour l'année 2018, fixées désormais à 26 milliards de dollars contre 24,2 milliards estimées précédemment.

Peu après 14h30 (13h30 GMT) sur Euronext, la tonne de blé regagnait 0,25 euro sur l'échéance de mars, à 202,75 euros, ainsi que sur celle de mai, à 203,50 euros, pour 22.432 lots échangés. La tonne de maïs, gagnait aussi 0,25 euro sur l'échéance de janvier, à 173 euros, comme sur le contrat mars 2019, à 175,50 euros. 773 lots avaient été échangés.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous