; Progression des prix du blé et du maïs

Euronext Le blé et le maïs en hausse en réaction au climat sec et chaud

Terre-net Média

Une dégradation des notations de cultures américaines et une nouvelle vague de chaleur dans l’Hexagone poussent les prix à la hausse.

Les céréales européennes tentaient de reprendre le chemin de la hausse mardi à la mi-séance sur Euronext après un Crop Progress préoccupant outre-Atlantique. L’USDA a en effet réduit de trois points ses notations de maïs « bon à excellent » à 58 % (64 % l’an dernier). Les notations de blé de printemps ont également été coupées de six points à 64 % de « bon à excellent » (11 % l’an dernier).

La France s’apprête en outre à subir une nouvelle vague de chaleur particulièrement préjudiciable aux cultures de maïs dans un contexte de fort déficit hydrique. Les cartes météos annoncent notamment des pics de chaleur au-dessus des 36 °C dans le Sud-Ouest durant l’ensemble de la semaine.

Peu avant 14h00, le blé Euronext à échéance décembre 2022 s'appréciait de 2,75 €/t, à 328,50 €/t, tandis que le contrat septembre 2022 avançait de 2,5 €/t, à 343,50 €/t. Le maïs Euronext à livraison novembre 2022 grimpait de 3 €/t, à 330 €/t, le terme mars 2023 augmentait de 3,50 €/t, à 325,25 €/t.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous

Terre-net Média