; Les céréales grimpent face aux tensions en mer Noire

Euronext Le blé Euronext bondit de 5 €/t

Terre-net Média

La rapide montée des tensions en mer Noire et une évolution favorable de la parité eurodollar renforcent rapidement le prix des céréales.

Les cours des céréales restaient sensiblement orientés à la hausse mercredi à la mi-séance sur Euronext. Les référendums annoncés dans les régions Est de l’Ukraine aux mains des séparatistes pro-russes portant sur l’annexion de ces territoires à la Russie provoquent en effet un rapide regain de tension dans le bassin mer Noire actuellement. Vladimir Poutine a en outre annoncé la mobilisation des réservistes russes ce mercredi, laissant ainsi présager une escalade du conflit en mer Noire.

Les autorités ukrainiennes annoncent de leur côté une nouvelle réduction de la récolte de blé sur la prochaine campagne, à 16-18 Mt (19 Mt cette année) en raison d’une chute anticipée de l’assolement 2022.

Le nouveau décrochage de la parité eurodollar sur les 0,99 $ vient par ailleurs renforcer la compétitivité des blés UE à l’international et pousse ainsi mécaniquement les cotations Euronext à la hausse.

Peu avant 14h00, le blé Euronext à échéance décembre 2022 grimpait de 5,75 €/t, à 345 €/t, tandis que le contrat mars 2023 augmentait de 5,75 €/t, à 344,5 €/t. Le maïs Euronext à livraison novembre 2022 s'amplifiait de 3,25 €/t, à 334,50 €/t, le terme mars 2023 montait de 2,75 €/t, à 335,50 €/t.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous

Terre-net Média