; Le blé retombe en territoire négatif

Euronext Le blé Euronext en retrait de 3 €/t

Terre-net Média

La perspective d’une reprise d’activité portuaire en Ukraine et d’une récolte russe massive font plier les cours.

Les prix du blé et du maïs évoluaient à la baisse mercredi à la mi-séance sur Euronext. Le marché réagit notamment aux efforts des Nations Unies pour parvenir à un accord entre la Russie et l’Occident qui permettrait à l’Ukraine de reprendre rapidement son activité portuaire. L’analyste russe Ikar annonce, par ailleurs, une récolte russe massive cette année, qui pourrait atteindre les 85 Mt.

Le retrait des céréales est toutefois encore limité par les récentes restrictions à l’export imposées en Inde et les risques climatiques préoccupants qui perdurent en France et en Allemagne. Le pic de chaleur actuellement constatée dans l’ensemble de l’Hexagone vient en effet menacer directement les cultures en place après des semaines de déficit hydrique.  

Peu avant 14h00, le blé Euronext à échéance décembre 2022 diminuait de 3.25 €/t, à 428.50 €/t, tandis que le contrat septembre 2022 se dégradait de 3.75 €/t, à 434.5 €/t. Le maïs Euronext à livraison juin 2022 baissait de 2.25 €/t, à 371.25 €/t, le terme août 2022 se relâchait de 4.0 €/t, à 375.5 €/t.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous

Terre-net Média