; Retrait technique du blé UE

Euronext Le blé européen abandonne les 350 €/t

Terre-net Média

Des considérations techniques tirent les prix des céréales à la baisse malgré des nouvelles plutôt haussières.

Les cours du blé et du maïs retombaient en territoire négatif vendredi à la mi-séance sur Euronext. La tendance évoluait principalement sur fond de considérations techniques, malgré une semaine marquée par un rapide regain de tension dans le bassin mer Noire. Vladimir Poutine a en effet annoncé la mobilisation partielle de la population russe et menacé l’occident d’utiliser l’arsenal nucléaire.

Les conditions de semis aux US se dégradent en outre en raison d’un manque de précipitations. En Argentine également, le déficit hydrique dégrade rapidement les conditions de cultures, avec 42 % des parcelles jugées dans un état « mauvais à très mauvais » par la Bourse de commerce de Buenos Aires.

Peu avant 14h00, le blé Euronext à échéance décembre 2022 baissait de 4 €/t, à 345,25 €/t, tandis que le contrat mars 2023 se contractait de 3,50 €/t, à 345 €/t. Le maïs Euronext à livraison novembre 2022 se dégradait de 0,50 €/t, à 337,75 €/t, le terme mars 2023 reculait de 0,50 €/t, à 339 €/t.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous

Terre-net Média