Chicago Le blé favorisé par des ventes américaines solides

AFP

Le cours du blé coté à Chicago a progressé jeudi dans le sillage de ventes américaines à l'étranger dans la fourchette haute des estimations des analystes, le maïs et le soja avançant également.

Les commandes de blé américain à l'étranger pour la campagne actuelle ont été de 425 000 tonnes d'après le ministère américain de l'agriculture, lors de la semaine achevée le 18 avril, soit dans la fourchette haute des attentes des analystes qui oscillaient entre 200 000 et 450 000 tonnes.

Le cours de la céréale a dans la foulée retrouvé des couleurs jeudi bien qu'il s'affichait toujours en baisse de plus de 15 % par rapport au cours de la mi-février. Les perspectives élevées de production mondiale, notamment en Russie, continuent à inquiéter les investisseurs.

Mercredi encore, les analystes de Commerzbank ont relevé des statistiques canadiennes montrant la volonté des fermiers dans le pays d'augmenter les surfaces consacrées aux cultures de blé de printemps. A 19,39 millions d'acres, il s'agirait des surfaces les plus importantes consacrées au blé de printemps depuis 18 ans, ont signalé ces analystes. La bonne qualité des cultures de blé d'hiver aux Etats-Unis participe également au mouvement d'aversion pour la céréale sur les marchés.

Le maïs a également un peu progressé alors que les commandes en provenance de l'étranger ont été dans la fourchette moyenne des estimations, à 780 000 tonnes. Le cours a ainsi pu un peu se remettre d'un plongeon de près de 10 % en un mois. Le cours a baissé cinq fois lors des sept dernières séances.

Les ventes de soja américain ont de leur côté été de 596 300 tonnes, un peu au-dessus de la fourchette moyenne des estimations. Ce chiffre a remis un peu de baume au cœur des investisseurs qui attendent désespérément des avancées concrètes dans la guerre commerciale que se livrent Washington et le traditionnel premier acheteur mondial de soja américain, Pékin.

Le boisseau de blé (environ 25 kg) pour juillet, le plus échangé, a terminé à 4,4150 dollars contre 4,3850 dollars à la fermeture mercredi. Le boisseau de maïs pour livraison en juillet, également le contrat le plus actif, a fini jeudi à 3,5725 dollars contre 3,5600 dollars mercredi. Le boisseau de soja pour livraison en juillet, désormais le plus actif, a terminé pour sa part à 8,7275 dollars contre 8,6875 dollars la veille.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous