Euronext Le blé finit la semaine à la hausse, soutenu par des espoirs d'exportations

AFP

Les prix du blé restaient orientés à la hausse vendredi en début d'après-midi sur le marché à terme européen Euronext, saluant « le retour de la compétitivité » des blés européens sur la scène internationale.

Agritel et Inter-courtage signalent l'arrivée attendue la semaine prochaine dans le port de Dunkerque d'un bateau de 63 000 tonnes pour du blé, à destination de la Chine. Or, le dernier chargement de blé français pour la Chine date de janvier 2014. Par ailleurs, l'Égypte a acheté jeudi 240 000 tonnes de blé, dont 120 000 tonnes aux États-Unis, 60 000 tonnes en Russie et 60 000 tonnes en Roumanie, ce qui a contribué au soutien des cours.

Vendredi, les opérateurs suivaient un appel d'offres de la Tunisie pour 42 000 tonnes de blé dur, 117 000 tonnes de blé tendre, et 75 000 tonnes d'orge fourragère, signale Agritel. Le Maroc a annoncé ne pas avoir reçu d'offres pour l'achat de blé dur européen suite à un appel d'offres lancé il y a plus de deux semaines, selon ODA.

Peu avant 15h00 (14h00 GMT), la tonne de blé gagnait 0,50 euro sur l'échéance de décembre à 201,25 euros, et 0,75 euros sur celle de mars, à 205 euros, pour un peu plus de 11 500 lots échangés. À la même heure, le maïs gagnait 50 centimes d'euro sur l'échéance de janvier à 175 euros et 1,50 euro sur le contrat de mars à 178 euros, dans un marché de 383 lots.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous