Euronext Le blé globalement stable, après les chiffres de Franceagrimer

AFP

Les prix du blé étaient globalement stables vendredi, deux jours après la révision à la hausse par Franceagrimer des exportations vers les pays tiers (hors UE).

L'organisme public a revu à la hausse de 200 000 tonnes les prévisions d'exportation de blé français vers les pays tiers, à 9,7 millions de tonnes (Mt). Les exportations de blé français se sont accélérées ces derniers mois, conséquence directe d'un essoufflement du commerce de blé russe, ce qui a eu pour effet de faire grimper les prix, retombés depuis.

« La demande des pays importateurs à l'approche de la fin de campagne se renforce avec hier (jeudi) l'achat par l'Algérie d'au moins 330 000 t de blé tendre négocié autour de 239 dollars la tonne », frais d'expédition et assurances compris, explique le cabinet Agritel sur son site internet vendredi. « Bien que les origines soient optionnelles, les prix pratiqués laissent toutefois présager que les origines françaises sont retenues sachant toutefois que des blés américains sont également envisageables d'après certains opérateurs », précise-t-il.

Peu avant 15 h (13 h GMT) sur Euronext, la tonne de blé était en légère baisse de 25 centimes d'euro sur l'échéance de mai à 189 euros, mais à l'équilibre sur l'échéance de septembre à 177 euros. La tonne de maïs était en baisse, de 75 centimes sur l'échéance de juin à 168,50 euros, et de 50 centimes d'euro sur l'échéance d'août à 172,75 euros.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous