Chicago hebdo Le blé, le maïs et le soja pâtissent de l'accélération des semis

Afp

Les prix du blé, du maïs et du soja ont fini la semaine en nette baisse à Chicago, pénalisés par l'accélération du rythme des semis, la perspective d'une météo favorable et l'anticipation de stocks abondants à l'échelle mondiale, de blé notamment.

Champ de bléLes cultures de blé sont d'ores et déjà dans un mauvais état aux Etats-Unis. (©Terre-net Média)

« L'un des principaux moteurs de la baisse des prix cette semaine a été la météo qui a permis l'accélération plus prononcée que prévu du rythme des semis », a relevé Bill Nelson, de Doane Advisory Services. Selon le ministère américain de l'Agriculture, l'Usda, la plantation de maïs pour la campagne 2014/2015 est achevée à 59 %, soit plus que l'avancée de 56 % attendue par le marché. Et les progressions sur les semis de soja s'élèvent à 20 %, soit davantage que les 18 % de moyenne sur les cinq dernières années.

Très pluvieuse à l'est du Mississippi, la météo a cependant été dans l'ensemble sèche et chaude à l'ouest du fleuve, « là où se trouve une majorité des zones de production céréalière de la Corn Belt », a précisé Bill Nelson. Les Plaines du Sud, où mûrissent avec difficulté des plants de blé rouge d'hiver très affectés par des mois de sécheresse, n'ont ainsi « pas reçu une goutte de pluie » cette semaine, après un week-end de précipitations parsemées sur la région, a relevé Mike Zuzolo, de Global Commodity Analytics and Consulting.

Hausse des stocks mondiaux de blé

De l'humidité est prévue pour le week-end et le début de la semaine prochaine, « mais il est bien possible que cela soit trop tard pour réparer les dégâts », a estimé l'expert. En effet, les cultures sont d'ores et déjà dans un mauvais état : quelque 75 % des plants sont de qualité « faible à très faible » dans l'Oklahoma, 68 % au Texas et 56 % au Kansas, a indiqué l'Usda dans un relevé paru lundi soir.

En dépit de ces chiffres, le blé a, comme le soja et le maïs, perdu du terrain cette semaine. « Les craintes de volume insuffisant de l'offre ont été contrecarrées par le rapport de l'Usda sur l'offre et la demande agricoles mondiales (Wasde) vendredi qui a prévu une hausse des stocks mondiaux de blé pour la campagne 2014/2015 par rapport à la précédente», a noté Mike Zuzolo.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en juillet, le plus vendu actuellement, a fini à 4,8350 dollars vendredi contre 5,0500 dollars il y a une semaine (- 4,2 %). Le boisseau de blé pour la même échéance a terminé à 6,7425 dollars contre 7,1400 dollars vendredi dernier (- 5,6 %). Le boisseau de soja également pour livraison en juillet a clôturé à 14,6500 dollars contre 15,0100 dollars la semaine dernière (- 2,7 %).

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur :

Observatoire des marchés de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous