Euronext Le blé pénalisé par l'évolution de l'euro face au dollar

AFP

Les prix du blé baissaient légèrement jeudi à la mi-journée, pénalisés par l'évolution de l'euro face au dollar.

Si le dollar se reprenait un peu face à l'euro, la monnaie unique est montée dans la nuit de mercredi à jeudi à des niveaux qu'elle n'avait pas touchés depuis la mi-octobre. « La hausse de l'euro est un élément négatif dans un schéma de compétition internationale qui reste très rude pour le blé français », résumait Sébastien Poncelet, analyste au cabinet Agritel. L'organisme public Franceagrimer a d'ailleurs révisé mercredi à la baisse les objectifs d'exportation de la France vers les pays tiers (hors-UE), à 8,7 millions de tonnes, contre 8,8 le mois dernier. « En parallèle, il n'y a pas de soutien du marché de Chicago, faute d'éléments d'information de la part du ministère américain de l'agriculture », ajoutait Sébastien Poncelet, évoquant le « shutdown » de l'administration américaine.

Peu avant 14h00 (13h00 GMT) sur Euronext, la tonne de blé reculait d'un euro sur l'échéance de mars à 204,25 euros et d'un euro également sur l'échéance de mai à 205,25 euros, pour un peu plus de 10 500 lots échangés. La tonne de maïs, elle, était inchangée sur l'échéance de mars à 181,75 euros et reculait de 50 centimes d'euro sur celle de juin à 184,50 euros, pour près de 400 lots échangés.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous