Chicago Le blé plombé par les prévisions de production en Russie

AFP

Le cours du blé coté à Chicago a chuté mardi et emporté les cours du maïs et du soja, après la publication de prévisions de production en hausse en Russie, au lendemain d'un rapport américain sur la progression des semis.

Le boisseau de blé pour mai a clôturé à 4,4500 dollars contre 4,5950 dollars à la fermeture lundi, soit une chute de 3,16 %. Le rapport du ministère américain de l'agriculture (USDA) sur la progression des semis publié lundi a fait état d'une avancée inférieure aux anticipations des analystes concernant le maïs et le blé. Cette situation est traditionnellement positive pour les cours. Les semis de blé d'hiver ont dans le même temps été jugés « bons » à « excellents » à hauteur de 60 % dans ce même rapport, au niveau des anticipations des analystes mais bien au-dessus du niveau enregistré l'an dernier à la même époque, à 31 %. Ce type de données est également normalement source de hausse des cours. Toutefois, « les courtiers ne sont pas très inquiets des débuts poussifs des semis », a signalé Jack Scoville de Price Futures Group.

Leurs préoccupations se sont davantage concentrées sur les perspectives de production en Russie. SovEcon, un grand cabinet de recherche sur les produits agricoles en Russie, a revu en hausse de 3,4 millions de tonnes ses prévisions de production de blé cette année à 83,4 millions de tonnes dans le pays, ont affirmé plusieurs analystes mardi, citant des conditions météos particulièrement favorables. Davantage de blé russe représente une menace pour la compétitivité de la céréale aux États-Unis. La séance difficile mardi pour le cours du blé a eu un effet collatéral sur celui du maïs et du soja, bien que les cours de ces deux produits agricoles aient également été lestés par d'autres raisons. « Les investisseurs veulent voir l'activité décoller sur le front de la demande internationale. Ils veulent aussi voir des avancées dans la guerre commerciale avec la Chine, qui pourraient là aussi faire repartir les exportations », a affirmé Jack Scoville. Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en mai a fini mardi à 3,5900 dollars contre 3,6275 dollars lundi. Le boisseau de soja (environ 25 kg) pour livraison en mai a de son côté terminé à 8,8800 dollars contre 8,9875 dollars à la précédente clôture.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous