Euronext Le blé rebondit à la veille d'un rapport américain

AFP

Les cours du blé rebondissaient lundi à la mi-journée, après avoir un peu reculé au cours de la semaine passée, à la veille de la publication du rapport mensuel du ministère américain de l'agriculture (Wasde) sur l'offre et la demande mondiales de céréales.

« Les opérateurs anticipent un rapport (...) demain qui pourrait réviser à la baisse ses estimations de stocks de fin de campagne affichés le mois dernier, dans un contexte qui demeure tendu », a expliqué dans une note le cabinet Agritel. « Parmi les éléments de soutien court terme, c'est surtout la situation sur le continent sud-américain qui attire l'attention, avec une situation contrastée entre des pluies excessives sur le Mato Grosso et un déficit hydrique persistant sur l'Argentine », a complété le cabinet. Par ailleurs, l'Algérie est revenue aux achats en blé afin d'assurer l'équilibre alimentaire du pays, « malgré les niveaux de prix actuels », a relevé Agritel. « Par contre, le Pakistan n'a rien acheté dans le cadre de son appel d'offres » pour l'achat de 300 000 tonnes de blé tendre, a fait remarquer le cabinet Inter-courtage dans une note.

Vers 13h30 (12h30 GMT), sur Euronext, la tonne de blé tendre bondissait de 7,25 euros sur l'échéance de mars à 238,75 euros, et de 2,75 euros sur l'échéance de septembre à 231,00 euros, pour près de 11 800 lots échangés. La tonne de maïs, suivait la même direction et prenait 1,75 euro sur l'échéance de juin à 223 euros, et de 1 euro sur l'échéance d'août à 219,25 euros, pour un peu plus de 680 lots échangés.

L'échéance rapprochée de mars est particulièrement volatile, à quelques jours de sa clôture.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous