Euronext Le blé rebondit légèrement après un rapport américain

AFP

Les prix du blé rebondissaient légèrement, vendredi après-midi, au lendemain d'un rapport mensuel américain qui avait fait baisser les cours à la clôture d'Euronext.

Peu avant 14h00 (12h00 GMT) sur Euronext, la tonne de blé tendre regagnait 75 centimes d'euro sur l'échéance de décembre à 177,75 euros et 50 centimes sur l'échéance de mars à 181 euros, pour un peu plus de 8 000 lots échangés. La tonne de maïs, elle, regagnait 25 centimes d'euro sur le contrat de novembre à 163,75 euros et était inchangée sur janvier à 169,50 euros, pour un peu moins de 600 lots échangés.

Sur Euronext, d'une manière générale, « il y a une grosse rétention » de la part des producteurs de blé français, qui n'arrivent pas à gagner de l'argent avec les niveaux de prix actuels, selon un acteur du marché qui a requis l'anonymat. Un phénomène accentué par le versement par les coopératives et les négociants privés d'avances de trésorerie qui permettent aux agriculteurs d'attendre et de favoriser ainsi la spéculation.

En revanche, dans les ports, « on a retrouvé une activité », indiquait cette source, expliquant que, compte tenu de la demande à l'exportation, les chargeurs avaient « remonté » leur prime pour récupérer de la marchandise ».

Du côté des orges, même phénomène, avec une « belle remontée des primes sur les places portuaires pour couvrir des ventes vers l'Arabie saoudite et la Chine », selon cette source. « Côté maïs, il ne se passe rien, la récolte a pris du retard avec les pluies », indiquait cette source. Sur le marché physique, les prix sont donc un peu remontés pour les blés, et encore d'avantage sur les orges ».

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous