Euronext Le blé rebondit sur le marché européen

AFP

Les prix du blé étaient en hausse lundi à la mi-journée sur le marché européen, après un plongeon en fin de semaine dernière nourri par la peur du nouveau variant du coronavirus, Omicron.

Les cours des céréales avaient tous dévissé vendredi, sur tous les marchés, après la découverte d'un nouveau variant en Afrique du Sud, qui s'annonce très contagieux mais dont on ignore encore le degré de dangerosité. Cette nouvelle alerte sanitaire laissait craindre un ralentissement général sur les marchés.

Sur la scène internationale, plusieurs pays profitent de ce repli des cours pour lancer de nouveaux appels d'offre : l'Égypte cherche du blé pour un chargement en janvier, le Bangladesh a relancé un appel d'offres pour l'achat de 50 000 tonnes de blé, et la Jordanie pour 120 000 tonnes d'orge fourragère, indique le cabinet Inter-Courtage.

En Australie, les inquiétudes sur la qualité des blés demeurent avec des pluies qui perdurent au moment des récoltes. « Cela permet d'apporter du soutien sur Euronext avec des cours sur l'échéance de décembre qui continuent de fluctuer autour des 300 euros la tonne », analyse le cabinet Agritel.

Les prix s'étaient aussi nettement repliés dans le bassin de la mer Noire dans le sillage des autres places financières. En Russie, les taxes à l'export vont passer de 78,30 dollars par tonne actuellement à 80,80 dollars, pour la période du 1 er au 7 décembre, selon la même source.

Vers 11h00 (10h00 GMT) sur Euronext, le prix du blé tendre progressait de 1,50 euro à 300,75 euros la tonne sur l'échéance de décembre et de 2,25 euros sur celle de mars à 305 euros la tonne, pour environ 6 200 lots échangés.

Le maïs gagnait 2,50 euros à 256,75 euros la tonne sur l'échéance de janvier et 1,25 euro à 255,25 euros la tonne sur celle de mars, pour environ 300 lots échangés.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous

AFP