Euronext Le blé recule, dans le sillage de Chicago

AFP

Les prix du blé étaient en recul, jeudi à la mi-journée, toujours très suivistes des soubresauts de la Bourse de Chicago

Lors de la journée de mercredi, les fonds spéculatifs ont poursuivi leur mouvement de spéculation à la baisse aux Etats-Unis, entamé depuis trois semaines, a déclaré à l'AFP Nathan Cordier, analyste au cabinet Agritel, qui notait qu'il n'y avait par ailleurs pas de nouvelles importantes.

Les marchés scruteront toutefois de nouveaux chiffres publiés en milieu d'après-midi au sujet des exportations américaines. « On reste suiveur de Chicago », concluait Nathan Cordier. « Les conditions climatiques favorables sur l'ensemble de l'Europe, y compris sur le bassin mer Noire, contribuent également au repli des cours, malgré des bilans prévisionnels mondiaux chez les huit principaux pays exportateurs qui ne devraient être que très légèrement supérieurs à ceux de la campagne actuelle en blé », ajoutait Agritel dans sa note du jour.

Peu avant 13h00 (12h00 GMT) sur Euronext, la tonne de blé reculait de 1,50 euro sur l'échéance de mai à 185,25 euros et d'un euro sur celle de septembre à 185,25 euros, pour un peu plus de 8 500 lots échangés. La tonne de maïs, elle, était à l'équilibre, inchangée sur l'échéance de juin à 170,25 euros et en très légère augmentation de 50 centimes d'euro sur celle d'août à 174 euros, pour un peu moins de 150 lots.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous