Chicago Le blé recule, le maïs et le soja montent

AFP

Les cours du blé ont reculé mardi à Chicago alors que les semis de printemps se présentent favorablement. Les prix du soja et du maïs ont eux progressé.

« Le blé montait en début de séance en réaction aux rapports sur la qualité du blé d'hiver », a indiqué Dax Wedemeyer de la maison de courtage US Commodities.     

Selon des documents du ministère américain de l'agriculture diffusés lundi après la clôture, seulement 12 % de la récolte de blé d'hiver était considérée comme bonne à excellente au 11 mars dans le Kansas, l'Etat qui en produit le plus. Cela représente une légère dégradation par rapport à la semaine précédente. L'état de la récolte s'est en revanche légèrement amélioré dans les Etats de l'Oklahoma et du Texas.

« Mais les cours n'ont pas réussi à se maintenir en hausse dans la mesure où aux prix actuels, certains agriculteurs pourraient décider de consacrer plus d'espace au blé », a relevé Dax Wedemeyer. De plus, « l'offre reste abondante dans le monde. »

Les cours du soja ont de leur côté poursuivi leur rebond après avoir baissé fortement la semaine dernière. « Les prévisions météorologiques ne sont pourtant pas mauvaises, avec des pluies prévues en Argentine dans les 6 à 10 prochains jours, voire peut-être dès ce week-end », a commenté Dax Wedemeyer.

Plusieurs analystes estiment toutefois qu'il est trop tard pour rattraper les dégâts causés par la sécheresse sur la récolte de soja dans ce pays, troisième exportateur mondial d'oléagineux.

Les cours du maïs ont légèrement progressé, aidés par l'annonce d'une vente de 210 000 tonnes à la Corée du Sud. « Les cours perdent de leur élan en ce moment avec des investisseurs commençant à détourner leur attention des récoltes en cours en Amérique du Sud pour se concentrer sur les semis à venir aux Etats-Unis », a avancé Dax Wedemeyer. Les courtiers tentent toujours par ailleurs « de déterminer quelles peuvent être les conséquences pour l'agriculture des nouvelles taxes sur les importations d'acier et d'aluminium voulues par Trump », ont noté les analystes d'Allendale.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en mai, le contrat le plus actif, a fini mardi à 3,9175 dollars contre 3,9075 dollars lundi. Le boisseau de blé pour mai, le contrat le plus échangé, a terminé mardi à 4,8650 dollars contre 4,9075 dollars à la précédente clôture. Le boisseau de soja pour la même échéance, également le contrat le plus échangé, a clôturé à 10,4875 dollars contre 10,4100 dollars la veille.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous