Euronext Le blé reprend son souffle

AFP

Les prix du blé reprenaient leur souffle vendredi à la mi-journée, le marché consolidant sur l'échéance rapprochée au terme d'une nouvelle semaine de hausse.

Le marché des céréales a été soutenu toute la semaine par la Bourse de Chicago, dopée par d'importantes commandes chinoises dont une commande quasi-record de 747 000 tonnes de maïs jeudi.

Un rapport hebdomadaire du ministère américain de l'agriculture sur les ventes à l'exportation, publié jeudi, a d'ailleurs fait état d'un net rebond, tant pour le blé que pour le maïs, avec respectivement 776 000 tonnes et 1,45 million de tonnes.

Autre facteur de soutien, la fermeté des prix des céréales du bassin de production de la mer Noire : « on constate que globalement les prix de mer Noire, qui n'étaient pas chers, se sont beaucoup raffermis cette semaine, en blé et en maïs », a indiqué à l'AFP un courtier qui a requis l'anonymat.

« Avec la hausse de cette semaine, les maïs d'importation - notamment roumain et bulgare, pas soumis à des droits de douane à l'importation - sont arrivés aux prix des maïs français, donc c'est un match nul, alors qu'il y a une quinzaine de jours, on les trouvait quatre à cinq euros en-dessous du marché français », a ajouté ce courtier;

Peu avant 13 h (11 h GMT) sur Euronext, la tonne de blé tendre reculait de 50 centimes sur l'échéance de septembre à 188 euros et était inchangée sur l'échéance de décembre à 186,75 euros, pour environ 13 000 lots échangés.

La tonne de maïs, elle, reculait de 50 centimes, tant sur l'échéance de novembre à 168 euros, que sur celle de janvier à 170,50 euros, pour un peu plus de 120 lots échangés.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous