Euronext Le blé reprend son souffle, après un fort rebond

AFP

Les prix du blé étaient légèrement en retrait, jeudi à la mi-journée, au lendemain d'un fort rebond de la céréale sur fond d'inquiétudes climatiques.

Après avoir progressé de 3,25 euros mercredi, la tonne de blé reculait de 50 centimes sur l'échéance de décembre à 202 euros, tout comme sur l'échéance de mars à 204 euros, peu avant 13 h (11 h GMT), pour un peu plus de 10 000 lots échangés sur Euronext.

A l'international, l'activité est soutenue, soulignait le cabinet Agritel : après l'Égypte, la Syrie a acheté 200 000 tonnes de blé russe. La Corée du Sud a quant à elle acheté un peu plus de 120 000 tonnes de maïs, tandis que la Turquie cherche à acquérir 250 000 tonnes de blé.

Les cours du maïs cédaient également un peu de terrain, toujours sous pression en raison des importations en Europe de marchandises en provenance d'Ukraine. La tonne de maïs reculait d'un euro sur l'échéance de novembre à 174 euros et de 50 centimes sur celle de janvier à 177,25 euros, pour près de 1 000 lots échangés.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous