Euronext Le blé se stabilise

AFP

Les prix du blé se stabilisaient, mercredi à la mi-journée, dans un mouvement de consolidation, au lendemain d'une forte hausse.

Un nouvel appel d'offres de l'Algérie, principal débouché de la graine française, a dopé le marché, lundi et mardi.

« On a touché des résistances, ça se calme », commentait Gautier Le Molgat, analyste au cabinet Agritel, au lendemain d'une séance où la tonne de blé a dépassé les 180 euros sur Euronext.

« Il n'y a pas un énorme potentiel de hausse, le blé français doit rester compétitif à l'export », rappelait-il en écho à la grosse récolte française à écouler, face à des récoltes non moins importantes chez les concurrents russes et ukrainiens, notamment. Les opérateurs du marché ont désormais, selon lui, les yeux rivés sur l'hémisphère sud, notamment l'Argentine et l'Australie, où la qualité des récoltes est menacée par la sécheresse.

En Argentine, par ailleurs, le retour à la tête du pays du pouvoir péroniste a fait ressurgir le spectre de taxes à l'exportation sur les produits agricoles, qui avaient été en grande partie supprimées, notamment sur le blé, par le président sortant Mauricio Macri.

Les producteurs argentins pourraient se montrer très agressifs sur le marché mondial en décembre et janvier prochains, afin d'écouler un maximum de marchandises avant un éventuel rétablissement de ces taxes, même s'ils sont pénalisés actuellement par le coût du fret.

Peu avant 13h (12hGMT) sur Euronext, la tonne de blé reculait de 25 centimes d'euro sur l'échéance rapprochée de décembre à 180 euros et était inchangée sur l'échéance de mars à 180,75 euros, pour un peu plus de 16 500 lots échangés. La tonne de maïs, elle, était inchangée sur janvier à 163,25 euros et en progression de 25 centimes sur mars à 167 euros, pour un peu plus de 1 300 lots échangés.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous