Euronext Le blé soutenu par un appel d'offres égyptien

AFP

Les prix du blé étaient orientés à la hausse jeudi après-midi, soutenus par un appel d'offres de l'autorité publique d'achat égyptienne.

« On voit qu'il y a de moins en moins de bateaux russes proposés », soulignait Antoine Gautier, analyste au cabinet ODA, selon qui il y avait cette fois ci deux bateaux russes contre six lors de l'appel d'offres précédent. « En termes de prix, ça a monté de cinq, six dollars par rapport à la semaine dernière », ajoutait-il. Pour lui, cela confirme une hypothèse de marché qui circule depuis de longues semaines: « Ça confirme que les Russes ont exporté rapidement en début de campagne et aujourd'hui, ça commence à flancher », peut-être à cause de problèmes de disponibilités, estimait Antoine Gautier. Les blés américains pourraient se positionner sur cet appel d'offres et surtout les blés européens être un peu moins concurrencés dans les semaines et les mois à venir, par les blés de la région de la mer Noire.

En conséquence, vers 15h00 (14h00 GMT) sur Euronext, la tonne de blé progressait de 75 centimes d'euro sur l'échéance de mars à 206 euros et de 50 centimes sur celle de mai à 206,75 euros, pour près de 12 000 lots échangés. Le maïs suivait le blé et était donc aussi légèrement en hausse, regagnant 25 centimes sur l'échéance de janvier à 177 euros et 75 centimes sur celle de mars à 179,50 euros, pour un peu plus de 700 lots échangés.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous