Céréales Le blé soutenu par une parité monétaire toujours plus avantageuse

AFP

Les prix du blé étaient orientés à la hausse jeudi à la mi-journée, soutenus par une parité euro/dollar toujours mieux orientée.

Peu avant 12 h 30 (10 h 30 GMT) sur Euronext, la tonne de blé regagnait 1,50 euro sur l'échéance de septembre, à 173 euros, et 1,75 euro sur celle de décembre, à 176,25 euros, dans un marché relativement animé, avec plus de 10 500 lots échangés.

L'euro, qui se stabilisait en fin de matinée face au dollar, a touché la veille un nouveau plus bas en cinq mois, pénalisé par l'incertitude politique en Italie, tandis que la livre britannique profite d'un possible maintien du Royaume-Uni dans l'union douanière après le Brexit. Cette baisse de l'euro face au billet vert redonne de la compétitivité aux céréales françaises candidates à l'export, en cette fin de campagne commerciale.

La céréale bénéficiait aussi de prévisions de temps sec dans la région des Plaines américaines et de conditions humides dans les zones de production du blé de printemps en Russie.

La tonne de maïs, elle, progressait également un peu, regagnant 75 centimes d'euro sur l'échéance de juin à 166,75 euros, et 1,25 euro sur celle d'août à 169,75 euros, pour 700 lots échangés.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous