Euronext Le blé toujours un peu pénalisé par l'euro

AFP

Les prix du blé étaient légèrement en retrait vendredi à la mi-journée, pénalisés par un euro qui repartait à la hausse face au dollar.

Peu avant 13h30 (12h30 GMT), l'euro approchait les 1,1470 dollar. À la même heure, sur Euronext, la tonne de blé reculait de 50 centimes d'euro sur l'échéance de mars à 203,75 euros, et de 50 centimes également sur celle de mai à 205,25 euros, pour un peu plus de 11 000 lots échangés.

Lors du Paris Grain Day, Andrei Sizov, du cabinet de conseil Sovecon, a estimé à 18,2 millions d'hectares les surfaces de cultures d'hiver en Russie, un record. Pour le blé, il s'attend à une récolte assez colossale cette année, autour des 80 millions de tonnes, soit très au-dessus des prévisions du ministère et assez supérieures également aux estimations des céréaliers. « La Russie va avoir une très bonne récolte et beaucoup de blé disponible pour les exportations », a-t-il déclaré. Seule réserve, la crainte d'une intervention gouvernementale susceptible de troubler le jeu des exportateurs à long terme.

La tonne de maïs, elle, était stable, reculant de 25 centimes d'euro sur l'échéance de mars à 177,50 euros, et étant inchangée sur celle de juin à 180,75 euros, pour un peu plus de 200 lots échangés.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous