Euronext Le colza bat en retraite sur des craintes de retour des épidémies en Chine

AFP

Les prix du colza battaient en retraite vendredi sur le marché européen, dans le sillage du pétrole, et poursuivaient une correction entreprise depuis plusieurs jours en raison notamment de signaux d'un retour des épidémies de Covid-19 et de peste porcine en Chine.

Peu après 16h00 (15h00 GMT) sur Euronext, la tonne de colza baissait de 1,25 euro sur l'échéance de février à 432,50 euros et de 2,25 euros sur l'échéance de mai à 424 euros, pour plus de 6 800 lots échangés.

Les prix du pétrole, qui influencent les cours des oléagineux utilisés dans la confection de carburants, ont aussi cédé du terrain vendredi, les investisseurs étant préoccupés par le nombre de cas de Covid-19 en Chine, avec l'annonce de nouvelles restrictions des déplacements pour les voyages du Nouvel An lunaire, et de leurs conséquences sur la demande et la reprise économique, relèvent les analystes.

De plus, la Chine a signalé jeudi une épidémie de peste porcine africaine dans la province méridionale du Guangdong, le premier cas de cette maladie mortelle signalé par le pays en près de trois mois, souligne Intercourtage.

La peste porcine a été décelée dans une ferme du comté de Pingyuan avec 1 015 porcs, dont 214 sont morts de la maladie, a déclaré le ministre de l'agriculture et des affaires rurales dans un communiqué cité par Intercourtage, ajoutant que le « transport illégal » d'animaux était la cause présumée.

Or, la récente hausse mondiale des cours des matières premières agricoles (blé, soja, colza) a été nourrie par l'appétit de la Chine qui compte remplir un double objectif : reconstituer son cheptel porcin après l'épidémie de peste porcine, et reconstituer ses stocks de céréales et aliments stratégiques après la crise sanitaire du coronavirus.

Agritel souligne également une certaine volatilité sur les oléagineux, dont le colza, liées aux variations des cours de l'huile de palme. Ceux-ci sont « partagés entre les craintes sur la production liées aux inondations qui sévissent en Malaisie et des exportations en recul » souligne Agritel.

À l'international, les États-Unis ont annoncé avoir vendu 136 000 tonnes de graines de soja à la Chine et 163 000 tonnes au Mexique.

Sur le marché physique les tourteaux et huiles de soja baissent, les tourteaux de colza montent et ceux de tournesol restent stables par rapport à jeudi.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous