Marché Le colza européen en hausse grâce au pétrole et aux problèmes d'importation

Afp

PARIS, 06 fév 2014 (AFP) - Les cours du colza européen étaient de nouveau en hausse jeudi à la mi-journée, soutenus par les prix du pétrole et par les difficultés à importer la production canadienne.

Les cours de l'or noir progressaient un peu jeudi en cours d'échanges européens, à la faveur de la vague de froid qui sévit aux États-Unis et qui dope la consommation de produits pétroliers distillés. Or le colza est utilisé pour la fabrication de biodiesel, son cours est donc souvent influencé par celui du pétrole.

D'autre part, le Canada peine à exporter sa production pourtant record de canola (un oléagineux de la famille du colza et du soja), car les conditions climatiques hivernales rendent très difficiles l'acheminement des cargaisons.

« 95% de la récolte est toujours détenue par les agriculteurs (canadiens, ndlr) et cela ne risque pas de bouger pour l'instant », estime Edward de St-Denis de la société de courtage Plantureux & Associés.

Conséquence : « la fermeté reste de mise » sur les cours du colza européen, souligne le cabinet Agritel dans une note.

Sur Euronext vers 13h30 (12h30 GMT), la tonne de colza gagnait 2,50 euros à 377,50 euros sur l'échéance de mai mais restait stable sur celle d'août à 357,75 euros, dans un volume d'affaires global d'environ 2.700 lots.

En France, sur le marché de gré à gré, les prix des graines de colza étaient stables et ceux des tourteaux en hausse. Les huiles de soja en forte hausse tandis que les tourteaux étaient en baisse.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous