Euronext Le colza européen toujours atone

AFP

Les prix du colza étaient atones jeudi en milieu de journée, continuant à subir l'influence des cours des autres oléagineux, en baisse depuis le début de la semaine.

Les cours du colza « demeurent incapables de progresser durablement dans un contexte de déprime des cours des huiles sur le marché mondial », indique le cabinet Agritel dans une note. De plus, ajoute Agritel, les cours du pétrole demeurent bas, « et ce malgré la baisse de production décidée par l'Opep et la Russie la semaine dernière ».

Selon Agreste, le service statistique du ministère de l'agriculture, les semis de colza d'hiver ont subi les conséquences de la sécheresse régnant à la fin de l'été 2018 et les surfaces diminueraient fortement : de 23,6 % sur un an et de 18,8 % par rapport à la moyenne 2014-2018 pour s'établir à 1 228 milliers d'hectares, au plus bas depuis 2005.

Vers 12h30 (11h30 GMT) sur Euronext, la tonne de colza était à l'équilibre sur l'échéance de février, à 369,50 euros, et reculait de 0,25 euro sur celle de mai, à 369,75 euros, pour moins de 500 lots échangés. Sur le marché physique, les tourteaux de soja étaient en hausse, tandis que les huiles de soja baissaient. Les tourteaux de colza restaient stables.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous