Euronext Le colza miné par les stocks canadiens

AFP

Les prix du colza étaient en léger recul, mardi après-midi, plombés par un contexte lourd pour les huiles, notamment les hauts niveaux de stocks canadiens publiés la semaine dernière.

L'organisme Statcan a fait état, la semaine dernière, de 14,6 millions de tonnes de stocks de canola (colza OGM) canadien au 31 décembre. Un chiffre qui était certes en-deçà de ce qu'escomptaient les opérateurs, mais qui mine tout de même le marché, selon Sébastien Poncelet, analyste au cabinet Agritel.

Les cours de l'huile de palme étaient également en léger repli, mardi. Néanmoins, la Malaisie envisage selon Agritel, « de doubler son taux d'incorporation » d'huile de palme l'an prochain dans le biodiesel à destination du transport routier en passant à 20 %. La Malaisie envisagerait aussi d'augmenter significativement le taux d'incorporation pour le biodiesel à destination de l'industrie, lequel passerait de 7 % à 10 %. Sur le marché physique, les huiles de soja baissaient très légèrement.

À 14h00 (13h00 GMT) sur Euronext, la tonne de colza reculait de 50 centimes d'euro sur l'échéance de mai à 370 euros et de 75 centimes sur celle d'août à 364,75 euros, pour un peu plus de 1 000 lots échangés.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous