Euronext Le colza recule, affecté par le soja

AFP

Les prix du colza reculaient fortement lundi après-midi, touchés par le recul du soja, conséquence de l'inquiétude liée à un ralentissement des échanges causé par l'épidémie de coronavirus ainsi que des craintes des opérateurs américains quant à l'absence d'achats chinois.

Les opérateurs semblent « peu à peu perdre patience » face à cette tendance persistante, malgré l'accord signé mi-janvier entre la Chine et les États-Unis, soulignait le cabinet Agritel dans une note diffusée lundi.

« La propagation du coronavirus vient accentuer les craintes sur un ralentissement de la demande, avec de plus une récolte de soja au Brésil qui se poursuit avec des rendements qui s'affichent comme très satisfaisants. » Les ventes américaines de soja à l'exportation, qui ont atteint la semaine dernière 790 000 tonnes, étaient cependant dans la fourchette des attentes.

Peu avant 14h30 (13h30 GMT) sur Euronext, la tonne de colza reculait de 6,50 euros sur l'échéance de février, à 399,75 euros, et de six euros sur celle de mai, à 396,75 euros, pour un peu plus de 7 500 lots échangés. Sur le marché physique, les huiles de soja étaient en forte baisse.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous