Euronext Le colza se replie devant les tensions sanitaires et commerciales en Asie

AFP

Les prix du colza sont repartis à la baisse jeudi, les tensions commerciales liées à l'huile de palme malaisienne s'ajoutant aux remous causés par l'épidémie de coronavirus.

« Le colza a initié (mercredi, ndlr) une petite reprise, toutefois limitée par une nouvelle contraction du palme malaisien », écrit terre-net.fr. « Le cours de l'huile de palme aujourd'hui se trouve largement conditionné par les tensions commerciales existantes entre l'Inde et la Malaisie, l'Inde ayant décidé de ne plus importer d'huile de palme malaisienne » pour soutenir sa propre production, a précisé l'économiste Philippe Chalmin.

« L'Indonésie a annoncé vouloir augmenter ses subventions à l'export de palme, ce qui vient encore un peu plus accroître l'offre mondiale à moyen terme », complète terre-net.fr, alors que la Malaisie fait grise mine.

Dans ce contexte d'inquiétudes, la glissade du pétrole se poursuit et le baril américain de WTI est tombé au plus bas depuis un janvier 2019, pesant un peu plus sur les cours du colza, utilisé notamment pour le biogazole.

Vers 12h30 (11h30 GMT) sur Euronext, la tonne de colza reculait de 75 centimes d'euro sur l'échéance de mai à 391,25 euros, tout comme sur celle d'août à 380,00 euros pour un peu moins de 1 200 lots échangés.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous