Euronext Le colza stable, dans un contexte toujours lourd pour les huiles

AFP

Les prix du colza étaient proches de l'équilibre mardi à la mi-journée, dans un marché des huiles sous pression.

À Chicago, les cours du soja ont reculé lundi soir, sur fond de repli des importations chinoises de soja, et avec l'annonce d'un nouveau cas de peste porcine africaine en Chine.

Les douanes chinoises ont annoncé une baisse de 40 % des importations de soja pour décembre, par rapport à l'année dernière. Avec 5,72 millions de tonnes, il s'agit du chiffre le plus faible depuis décembre 2011.

Mais les prix du colza européens ne peuvent guère baisser davantage qu'ils ne l'ont fait ces derniers mois, estimait Gautier Le Molgat, analyste au cabinet Agritel. Il pointait un écart de prix qui s'est considérablement réduit par rapport aux concurrents du colza et, en conséquence, une forte baisse du rythme des importations de colza en Europe, ces dernières semaines.

Les opérateurs scrutent désormais Bruxelles, dont ils attendent une décision concernant le biodiesel argentin, concurrent du biodiesel européen, principal débouché des huiles de colza. Les discussions sur la mise en place d'une taxe antidumping au niveau européen sur le biodiesel argentin se poursuivent, et il semble que l'on s'achemine non pas vers une taxe, mais vers un prix minimum à l'entrée de l'Europe, indiquait le cabinet Agritel, dans une note diffusée mardi. Selon Gautier Le Molgat, une réunion à ce sujet est prévue le 27 février prochain.

Peu avant 14h00 (13h00 GMT) sur Euronext, la tonne de colza regagnait 50 centimes d'euro sur l'échéance de février à 367,75 euros et était inchangée sur l'échéance de mai à 369,25 euros, pour un peu plus de 4 700 lots échangés.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous