Chicago Le maïs à la peine avant un rapport de l'Usda

Afp

Chicago, 10 juin 2014 (AFP) - Les prix du maïs et du blé se sont repliés mardi à Chicago, pénalisés par des inquiétudes sur la demande et des repositionnements à la veille de chiffres mensuels des autorités américaines sur le marché agricole. Le soja s'est apprécié.

« On continue de voir les prix du maïs sous pression alors que les courtiers commencent à se positionner pour le rapport de l'Usda », le ministère américain de l'Agriculture sur l'offre et la demande agricoles mondiales, a expliqué Dax Wedemeyer.

Une température favorable sur le Midwest américain laissait anticiper une bonne production de maïs et de soja cette année et une offre abondante. Mais à la différence du soja toujours très apprécié à l'étranger, comme l'atteste une vente de 117.000 tonnes de soja de la campagne 2014/2015 dont a fait l'état lundi l'Usda, la demande en maïs américain, et des produits qui en sont dérivés, montrait quelques signes d'essoufflement.

En effet, « les cours du maïs souffrent notamment de la décision de la Chine de suspendre l'achat de drêches en raison de traces de maïs OGM MIR 192 », a expliqué M. Wedemeyer, se référant aux résidus de maïs résultant de la production d'éthanol. « Et cela risque de profiter aux graines oléagineuses car les producteurs de bétail risquent d'augmenter leur utilisation de tourteaux de soja en remplacement de ces drêches », a-t-il poursuivi.

Les opérateurs digéraient aussi les chiffres de l'Usda sur la qualité des cultures, publiés lundi soir: 75% des plants de maïs ont été considérés « bons à excellents », contre 76% la semaine dernière et 68% en moyenne au cours des cinq dernières années. Les premiers relevés de soja étaient bons à excellents à 74%, soit mieux qu'attendu (72%) selon la maison de courtage Allendale.

La qualité des cultures de blé d'hiver, très touchées par des mois de sécheresse dans les Plaines du Sud des Etats-Unis, ne s'est pas améliorée par rapport à la semaine précédente, stagnant à 30% de plants jugés « bons à excellents ».

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en juillet, le plus vendu actuellement, a fini lundi à 4,4550 dollars contre 4,5100 dollars à la précédente clôture. Le boisseau de blé pour la même échéance a clôturé à 6,0125 dollars contre 6,1250 dollars lundi. Le boisseau de soja également pour livraison en juillet a terminé à 14,6250 dollars contre 14,5700 dollars lundi.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur :

Observatoire des marchés de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous