Chicago Le maïs au plus bas en quatre ans

Afp

Chicago, 7 juil 2014 (AFP) - La météo s'est de nouveau montrée très favorable à la récolte de maïs ce week-end aux Etats-Unis, faisant tomber les cours de la céréale à ses plus bas niveaux depuis 2010 à Chicago. Le soja et le blé ont aussi nettement reculé.

« La semaine dernière, on a eu des températures douces et de la pluie dans les deux principaux Etats producteurs de maïs du pays, l'Iowa et l'Illinois » (Midwest), a expliqué Bill Nelson de Doane Advisory Services. « Et les prévisions météorologiques pour les prochains jours anticipent un temps non pas parfait mais en tout cas très favorable pour les moissons », a-t-il ajouté. « On s'attend à des rendements records ».

Alors qu'approche la période de pollinisation du maïs, phase clé du développement de la plante, les conditions sont en effet proches de l'idéal avec des températures pas trop chaudes et un peu d'humidité. Aussi les investisseurs s'attendent à ce que le ministère américain de l'Agriculture révise à la hausse son estimation de la production américaine cette année dans son rapport mensuel sur l'offre et la demande mondiales de produits agricoles attendu vendredi.

Dans ce contexte, le prix du boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en juillet, échéance la plus rapprochée, est tombé lundi jusqu'à 4,0550 dollars, son plus bas niveau depuis août 2010. Le prix du boisseau pour livraison en décembre, le contrat où s'effectue le plus gros des échanges actuellement, était déjà descendu lui la semaine dernière à son plus bas niveau depuis le début de l'existence de ce contrat.

Les cours du soja ont aussi été victimes lundi de très bonnes conditions météorologiques. « La principale période de reproduction du soja est en août et on n'y est pas encore », a remarqué Bill Nelson. « Mais en attendant, les plantes se développent bien. »

Les cours du blé ont de leur côté fortement reculé, de près de 4 % en une seule séance. le prix du boisseau de pour livraison en juillet, échéance la plus rapprochée, est tombé lundi jusqu'à 5,4500 dollars, son plus bas niveau depuis juillet 2010. Pour Michael Zuzolo de Global Commodity Analytics and Consulting, l'ampleur de cette baisse « est étonnante ». « Peut-être est-ce lié au début de la moisson en Allemagne et en France », a-t-il avancé. En France, la récolte de blé tendre a commencé dans les régions du Sud-Est (Rhône-Alpes), du Sud-Ouest (Aquitaine, Midi-Pyrénées) et à l'Est (Alsace).

En Allemagne, la récolte de blé d'hiver, la première céréale produite dans le pays, devrait atteindre 25 millions de tonnes, avec un rendement légèrement supérieur à l'an dernier, a indiqué lundi la fédération des agriculteurs.

Le prix du boisseau pour livraison en décembre, le plus échangé actuellement sur les marchés, est descendu lundi à 4,0625 dollars contre 4,1525 dollars à la précédente clôture jeudi, les marchés américains étant fermés vendredi à l'occasion de la fête nationale. Il est tombé en cours de séance jusqu'à 4,0300 dollars, se rapprochant ainsi un peu plus de la barre symbolique des 4 dollars. Le boisseau de blé pour livraison en septembre, également le plus échangé, a terminé à 5,5675 dollars contre 5,7950 dollars jeudi. Le boisseau de soja pour livraison en novembre a fini à 11,2550 dollars contre 11,3350 dollars en fin de semaine dernière. 

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur :

Observatoire des marchés de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous