Chicago Le maïs avance après des données sur les superficies aux Etats-Unis

AFP

Le cours du maïs coté à Chicago a progressé jeudi, tout comme le blé, après la publication par le ministère américain de l'agriculture (USDA) de prévisions sur les superficies consacrées à chaque culture. Le soja a quant à lui un peu baissé.

Les agriculteurs américains devraient cette année dédier la même superficie au maïs et au soja, soit 90 millions d'acres pour chacune de ces cultures, anticipe l'USDA. « Ce sont des données pratiquement inchangées par rapport à des statistiques publiées il y a deux mois. Mais elles sont inférieures aux semis réalisés l'an dernier », a analysé Bill Nelson, de Doane Advisory Services.

Les agriculteurs américains avaient en effet semé en 2017 90,2 millions d'acres de maïs et 90,1 millions de soja. Un rapport plus détaillé pour l'ensemble du marché agricole en 2018 est attendu vendredi, a-t-il ajouté.

L'USDA a par ailleurs annoncé deux ventes à l'étranger, de respectivement 130 000 tonnes de maïs et 110 000 tonnes de soja.

Traditionnellement publié le jeudi, le rapport hebdomadaire sur les exportations américaines était quant à lui attendu vendredi en raison d'un jour férié en début de semaine.

Du côté du soja, « le nord de l'Argentine a de meilleures chances de bénéficier de pluies à la fin de la semaine, même si elles seront limitées à environ 40 % des zones de production de soja et de maïs », a indiqué la société CHS Hedging. Ce répit permet aux cours, qui ont été largement soutenus ces dernières semaines par la sécheresse persistante dans ce pays, de redescendre un peu.

Le blé a avancé alors que plusieurs zones de production du blé d'hiver aux Etats-Unis manquent toujours d'humidité. « Des pluies mineures sont tombées plus tôt dans la semaine dans certaines partie de l'Oklahoma et du Kansas. Il y a eu des réflexes de vente de certains courtiers mais nombre d'entre eux réalisent depuis que plusieurs zones de production manquent encore de précipitations », a expliqué Bill Nelson. La céréale a également été bien orientée à la veille du rapport annuel de l'USDA « qui pourrait être assez positif » pour le blé, a remarqué Bill Nelson.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en mai, désormais le contrat le plus actif, a terminé jeudi à 3,7475 dollars, contre 3,7400 dollars mercredi à la clôture. Le boisseau de blé pour mai, également le contrat le plus échangé, a fini à 4,6425 dollars, contre 4,5950 dollars la veille. Le boisseau de soja pour mai, contrat le plus actif, a clôturé à 10,4325 dollars, contre 10,4550 dollars mercredi.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous