Chicago Le maïs et le blé pâtissent de ventes à l'exportation sans éclat

Afp

CHICAGO, 13 mars 2014 (AFP) - Les cours du blé et du maïs ont cédé du terrain jeudi à Chicago, fragilisés par des ventes à l'exportation moins encourageantes que prévu, mais ceux du soja ont regagné du terrain après un début de semaine difficile.

« Le blé et le maïs ont tout deux pâti des chiffres de ventes à l'exportation sans éclat parus jeudi », ce qui a précipité un basculement de leurs prix en territoire négatif, a observé Jason Roose, de US Commodities. Les cours ont également cédé sous la pression « de prises de bénéfices » par une partie des courtiers « après de nettes hausses au cours des dernières séances », a-t-il ajouté.

Les États-Unis ont vendu près de 477.000 tonnes de blé issu de la campagne 2013/2014 au cours de la semaine achevée le 6 mars, enregistrant une baisse de 14 % par rapport à la semaine précédente, selon un rapport du ministère américain de l'Agriculture (Usda). Ce chiffre reste toutefois conforme aux attentes des analystes.

De même, les ventes de maïs pour la campagne 2013/2014 ont accusé un recul de 55 % par rapport à celles de la semaine précédente, à environ 683.000 tonnes, un chiffre légèrement en-deçà des attentes d'Allendale qui pariait sur des ventes comprises entre 650.000 et 900.000 tonnes.

Les ventes de soja se sont avérées elles aussi peu brillantes, ressortant légèrement inférieures aux attentes, à 113.500 tonnes pour 2013/2014, soit 85 % de moins que la semaine précédente. En revanche, « les ventes pour la campagne 2014/2015 ont été supérieures aux attentes », ce qui a redonné un coup de main au marché, a estimé Jason Roose. Elles se sont établies à 776.900 cette semaine-là contre 175.000 à 350.000 attendues par les experts d'Allendale. Les cours du soja ont pu ainsi rebondir après trois séances consécutives de baisse. « Les prix de l'oléagineux restent cependant très volatils, en raison de l'étroitesse des stocks américains et des aléas de la météo en Amérique latine », en pleine saison de récolte, a averti Jason Roose.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en mai, le plus échangé, a clôturé jeudi à 4,8500 dollars contre 4,8850 dollars mercredi. Le boisseau de blé pour la même échéance a terminé à 6,7375 dollars, contre 6,8375 dollars à la précédente clôture. Le boisseau de soja également pour livraison en mai s'est établi à 13,9625 dollars contre 13,8700 dollars la veille. 


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous